Le dernier bilan de l’Observatoire national de la biodiversité pointe « une évolution inquiétante ». En France, les populations d’oiseaux communs capables de s’adapter à tous les milieux se développent (+ 23 % de 1989 à 2015), tandis que celles dépendant d’un habitat particulier régressent (- 23 %). Si elle se poursuit, cette évolution pourrait aboutir à une homogénéisation de la faune aviaire, indique l’Observatoire national de la biodiversité (ONB) dans son bilan annuel publié le 18 mai.

Alors que l’Assemblée nationale débat fin juin pour la troisième fois du projet de loi biodiversité et que la France se trouve à mi-­chemin de sa Stratégie nationale de la biodiversité 2011-2020, celle-ci apparaît bien mal en point. L’exemple des oiseaux communs est à rapprocher du fait que seuls 22 % des habitats d’intérêt communautaire1de métropole sont jugés en bon état. Un taux faible qui, de fait, impacte la faune et la flore qui dépend de ces milieux.

Ce déclin des milieux naturels et de la biodiversité qu’ils abritent résulte de fortes pressions. Parmi elles, la fragmentation des habitats (artificialisation des sols, monoculture, obstacles sur les cours d’eau), à laquelle sont censées répondre les trames vertes et bleues, mises sur pied inégalement selon les régions. Côté pollutions, celles qui sont liées aux stations d’épuration, de plus en plus efficaces, diminuent. Mais les nitrates baissent peu (– 7 % de 1998 à 2014) et les pesticides augmentent (+ 12 % en 2012-2014 par rapport à 2009-2011). Ce constat a conduit le gouvernement à reporter à 2025 l’objectif de réduire de moitié l’usage des pesticides, initialement prévu pour 2018.

S’ajoute à ce tableau la progression des espèces exotiques envahissantes (ambroisie, poisson-chat, rat musqué…), particulièrement dans les territoires d’outre-mer : 60 des 100 espèces considérées par l’Union internationale pour la conservation de la nature comme les plus préoccupantes y sont présentes.

Lire la suite : La biodiversité à la peine | AlterEco+ Alterecoplus

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s