L’Australie compte répandre dans ses cours d’eau un virus de l’herpès pour éradiquer la carpe commune, une espèce invasive considérée comme « le pire parasite d’eau douce » de l’île continent.

Aux grands maux, les grands moyens ? Quinze millions de dollars australiens (9,7 millions d’euros) vont être alloués au plan national pour le contrôle des carpes, un poisson invasif introduit en Australie au milieu du 19e siècle. Barnaby Joyce, ministre australien de l’Agriculture qui s’était rendu célèbre pour avoir mené un combat impitoyable contre les chiens de Johnny Depp entrés illégalement en Australie, a indiqué que les nuisances générées par la carpe commune coûtaient chaque année à l’économie 500 millions de dollars australiens. Sa capacité à survivre dans des eaux chaudes et avec de faibles niveaux d’oxygène a permis à la carpe commune (Cyprinus carpio) de proliférer, notamment dans l’Etat de Victoria et celui limitrophe de l’Australie-Méridionale. Dans certaines zones, des voies navigables sont devenues complètement boueuses à cause de la forte population de carpes, qui déracinent les plantes aquatiques, et près de 90 % des poissons endémiques y ont disparu.

Lire la suite : Pour éradiquer les carpes, l’Australie va répandre un virus dans ses fleuves – Sciencesetavenir.fr

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s