Une étude souligne la « corrélation chronologique » entre chômage, coupes budgétaires dans le secteur de la santé et surmortalité due à cette maladie.

La hausse du chômage et les coupes budgétaires dans le secteur de la santé, consécutives à la crise financière de 2008, auraient contribué à une surmortalité par cancer de plus d’un demi-million de personnes dans le monde, affirme une étude publiée mercredi 25 mai dans la revue britannique The Lancet.

Les conclusions de cette enquête associent 260 000 morts supplémentaires des suites de cette maladie entre 2008 et 2010 dans les pays de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) – dont 160 000 au sein de l’Union européenne – à la conjoncture.

« A l’échelle planétaire, ce sont bien plus de 500 000 morts supplémentaires pendant cette période », précise le docteur Mahiben Maruthappu de l’Imperial College à Londres qui a dirigé les recherches.

« Le cancer est la cause principale des décès dans le monde, donc comprendre comment les changements économiques peuvent influer sur la survie à un cancer est crucial. »

La hausse du chômage est associée à une augmentation de la mortalité par cancer, souligne le praticien. « La couverture de santé générale protégeait la population contre ces effets. En particulier, dans le cas de cancers pour lesquels il existe un traitement, comme le cancer du sein, de la prostate et le cancer colorectal. » Ainsi, résume-t-il, des économies dans le secteur des soins de santé peuvent coûter des vies.

Lire la suite : Plus de 500 000 morts par cancer dans le monde associées à la crise de 2008

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s