Quelle est la part des facteurs environnementaux dans l’augmentation persistante des cancers ? Quel rôle peut jouer l’écologie dans la médecine contemporaine ? Depuis plus de dix ans, le cancérologue Dominique Belpomme, ancien membre du « Comité cancer » de l’Assistance publique, et aujourd’hui directeur de l’ECERI (Institut Européen de recherche sur le cancer et l’environnement) à Bruxelles, alerte sur les LIENS entre santé et environnement. Dans son nouveau livre, qui paraît le 6 avril, Comment naissent les maladies (éd. Les liens qui libèrent), il élargit plus encore le spectre de ses recherches et appelle à une mutation profonde de notre système de santé (et de pensée !). Car aujourd’hui, affirme-t-il, il n’y a plus de doute concernant l’origine environnementale de la plupart des maladies modernes, qu’il s’agisse du cancer, de l’obésité, des allergies, des troubles du comportement ou de pathologies émergentes comme l’électrohypersensibilité…

Cancer, obésité, allergies, troubles du comportement… L’augmentation de ces maladies est dû, pour une très grande part, à la dégradation de notre environnement, alerte le cancérologue Dominique Belpomme. Effarant, effrayant et pourtant possiblement réversible.

Source : Dominique Belpomme, cancérologue : “70 à 90 % des cancers seraient liés à l’environnement” – Idées – Télérama.fr

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s