L’arrivée de la santé de précision impacte les modes de soins et d’assurance

 La santé de précision va changer les techniques médicales et l’assurance: les patients pourraient payer de plus en plus selon leur comportement.

Vous souvenez-vous du passage du marketing de masse, où le même message publicitaire était adressé à une large audience, à un marketing beaucoup plus finement segmenté grâce aux avancées technologiques, permettant d’adresser des messages bien plus personnalisés ? Après être entré dans l'ère de la publicité personnalisée, bienvenue dans l’ère de la santé de précision ! C’est une nouvelle approche de la santé qui se veut pro-active, prédictive, personnalisée et précise.

Les objets connectés ont ouvert la voie en habituant leurs détenteurs à disposer de données les concernant – pas toujours très précises au demeurant mais les technologies évoluent et le niveau de précision s’améliore. Peu importe que ces objets finissent parfois délaissés (aux États-Unis, un tiers des appareils connectés de fitness serait abandonné dans les 6 mois suivants leur achat), ils permettent aux utilisateurs de mieux se connaître et d’effectuer de la prévention personnalisée, un premier pas vers la santé de précision. Au delà des pas et du sommeil, d’autres variables peuvent être aujourd’hui mesurées et permettre un suivi préventif autrefois impossible : on peut évoquer les bénéfices de la mesure du taux de glucose par le biais d’objets connectés pour les personnes atteintes de diabète.

Des nouveaux modèles de traitement des patients…

La médecine de précision quant à elle commence à conquérir des territoires encore inexplorés, démultipliant la puissance de la recherche médicale traditionnelle. L’intelligence artificielle, le machine learning couplés aux capteurs promettent déjà des usages en matière de détection avancée de cancers : Flatiron Health et IBM Watson Health sont des projets très prometteurs dans ce domaine. La biotechnologie, dans laquelle oeuvre la start-up CyteGen, permet quant à elle de mieux connaître et donc de mieux lutter contre les maladies dégénératives et rares. Sans oublier l’impression 3D, qui peut désormais reproduire et créer du tissu vivant.

Toutes ces avancées technologiques mettent en évidence une tendance de fonds : l’arrivée d’une santé de précision dans la prévention, le traitement des maladies et le soin apporté au patient.

Sourced through Scoop.it from: www.latribune.fr

See on Scoop.itHealth & environment

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s