Les microbes, pilotes de nos conflits intérieurs ?

De la coopération à la compétition, les formes de relations entre les organismes biologiques sont multiples dans la nature. «Egoïsme», «mutualisme», «malveillance» : les scientifiques définissent ces interactions à partir de métaphores très humaines… mais trompeuses.

Sourced through Scoop.it from: www.liberation.fr

See on Scoop.itHealth & environment

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s