Mediator : La responsabilité de Servier reconnue

Le Tribunal de grande instance de Nanterre a estimé que l’industriel français ne pouvait pas ignorer les risques de son antidiabétique régulièrement détourné en coupe-faim. Quelques heures avant cette décision inédite, un colloque organisé à l’Assemblée nationale revenait sur les dérives du système du médicament français. Celles-là même qui ont permis le scandale du Mediator.

Sourced through Scoop.it from: www.marianne.net

See on Scoop.itHealth & environment

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s