Energies vertes : ce que va changer la fin des tarifs d’achat – Industrie – Services

Au 1er janvier 2016, le système des tarifs d’achat dont ils bénéficient va disparaître, pour faire place à un dispositif de vente sur le marché, assorti d’une prime. En d’autres termes, l’électricité produite par leurs installations ne sera plus vendue à EDF à un tarif fixe pendant quinze ou vingt ans, mais cédée sur le marché de gros de l’électricité. Le producteur bénéficiera toujours d’un prix garanti, mais ce sera par le biais d’une prime variable basée sur la différence entre le prix de marché et le tarif. « Cette évolution est loin d’être neutre pour les industriels, souligne Jean-Louis Bal, président du Syndicat des énergies renouvelables (SER). Ils vont devoir s’organiser, car il n’est pas évident de vendre son électricité directement sur le marché…. » Les producteurs d’électricité renouvelable devront vendre leur électricité sur le marché dès 2016. La plupart devront passer par de nouveaux intermédiaires, les agrégateurs.

Sourced through Scoop.it from: m.lesechos.fr

See on Scoop.itHealth & environment

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s