Le territoire des bourdons se rétrécit sous l’effet du réchauffement climatique

En Europe comme en Amérique du Nord, l’aire de présence des pollinisateurs s’est réduite de 300 kilomètres. Une étude pointe l’effet du climat, mais elle ne suffit pas à disculper les pesticides.

Sourced through Scoop.it from: www.lemonde.fr

See on Scoop.itHealth & environment

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s