Corinne Berthaud : « Je suis contre la reconnaissance du burn-out en maladie professionnelle »

Alors que s’ouvre la 12 ème semaine de la qualité de vie au travail ce lundi, Corinne Berthaud, spécialiste des troubles psycho-sociaux (violence au travail) dénonce ce qu’elle considère comme un harcèlement institutionnel à tous les niveaux, en France : « Non, je suis contre la reconnaissance du burn-out en maladie professionnelle. De la sorte on culpabilise les salariés en traitant leur cas de façon individuelle. Aux personnes concernées on va coller une étiquette d’incapacité leur disant qu’ils sont trop fragiles, trop sensibles. Je vous rappelle les chiffres : 3 millions de personnes déclarées en burn-out en France. Cela voudra dire donc 3 millions de handicapés psychiques. Comment vont ils se reconstruire après avoir été affublés de ces qualificatifs renvoyant à l’idée qu’ils sont trop sensibles ? En 2014, 14 000 chômeurs se sont donné la mort. Combien avaient vécu des processus de déstabilisation qui les ont détruits ? Combien avaient peur non seulement de ne pas retrouver un emploi mais de ne plus jamais pouvoir retravailler par peur de retourner dans ces contextes hostiles qui les ont brisés ? ».

Sourced through Scoop.it from: acteursdeleconomie.latribune.fr

See on Scoop.itHealth & environment

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s