Du Kenya à l’assiette, le parcours pas si vert des haricots

Nairobi est le deuxième exportateur de « French beans » à destination de l’Europe, surtout à contre-saison. Un secteur critiqué pour la faiblesse des salaires versés aux ouvriers et pour l’usage de pesticides.

Source: www.lemonde.fr

See on Scoop.itHealth & environment

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s