Le Foll: «les produits phytosanitaires sont comme une bombe à retardement»

Après l’échec cuisant du premier plan Ecophyto, le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, reprend la lutte contre les pesticides. 

Le premier plan Ecophyto issu du Grenelle de l’environnement visait à réduire de 50%, «si possible», le recours aux pesticides en dix ans, soit d’ici à 2018 – ô surprise, cela n’a pas été possible. L’échec est même cuisant. Aucune baisse constatée. Pire, le recours aux pesticides a augmenté de 9,2% en 2013. La France reste le troisième consommateur mondial de ces produits, bien que leur impact sur la santé humaine, la biodiversité ou la qualité de l’eau et de l’air ne soit plus à démontrer.

Alors qu’il doit annoncer ce vendredi un nouveau plan de lutte contre ce fléau, Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, en détaille les mesures pour Libération.Et revient sur son «projet agroécologique» (lire Libération du 17 février 2014), qui fête sa première année de mise en œuvre effective… sans être dénué de contradictions.

Source: www.liberation.fr

See on Scoop.itHealth & environment

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s