La Commission européenne s’isole sur les perturbateurs endocriniens

Les experts européens viennent de déclarer le bisphénol A sans danger, en opposition avec l’interdiction française du 1er janvier. 

Soupçons d’ingérence des industriels dans le travail des experts, menaces de poursuites de la Commission européenne devant la Cour de justice de l’Union… Les tensions s’accumulent autour du dossier des perturbateurs endocriniens – ces substances de synthèse présentes dans une multitude de produits d’usage courant ainsi que dans l’alimentation – dans lequel l’expertise et l’exécutif européens apparaissent de plus en plus isolés.

Dernier accrochage en date : la publication, mercredi 21 janvier, de l’avis de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) sur le bisphénol A (BPA), perturbateur endocrinien entrant dans la composition de nombreux plastiques et qui est, depuis le 1er janvier, interdit en France dans les contenants alimentaires. Dans son avis, l’EFSA estime, elle, que « le BPA ne présente pas de risque pour la santé des consommateurs de tous les groupes d’âge ». Et ajoute que « l’exposition par voie alimentaire ou par l’intermédiaire d’une combinaison d’autres sources (alimentation, poussière, cosmétiques et papier thermique) est considérablement inférieure au niveau sans danger ». Une conclusion en opposition frontale avec l’expertise française conduite entre 2011 et 2013 par l’Agence de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses).

L’avis de l’EFSA a soulevé un concert de réprobations. « Je suis très surprise par cet avis, curieusement lancé au moment où l’interdiction du BPA est entrée en application » en France pour les contenants alimentaires, a déclaré Ségolène Royal.

Source: www.lemonde.fr

See on Scoop.itHealth & environment

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s