Bisphénol A : Ségolène Royal s’interroge sur le «poids des lobbys»

Un rapport de l’Autorité européenne pour la sécurité des aliments blanchit cette substance, considérée comme un perturbateur endocrinien.

La ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, s’est dite mercredi «très surprise»,s’interrogeant sur le «poids des lobbys» après la publication d’un rapport de l’Autorité européenne pour la sécurité des aliments (Efsa) blanchissant provisoirement le Bisphénol A. «Je suis très surprise par cet avis, curieusement lancé au moment où l’interdiction du Bisphénol A est entrée en application, le 1er janvier» en France», a réagi la ministre.

«Cet avis va à l’encontre d’avis d’autres structures qui, depuis des années» pointent les risques liés à l’exposition au Bisphénol A, a-t-elle souligné, indiquant qu’elle allait demander à l’Agence française de sécurité sanitaire (Anses) de se pencher sur les conclusions de l’Efsa. «Le ministère va faire expertiser cet avis, pour voir si le poids des lobbys n’est pas intervenu dans sa publication»

.

Source: www.liberation.fr

See on Scoop.itHealth & environment

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s