Claude Halmos: « La crise a enfanté une crise psychologique »

Dans son dernier livre, Est-ce ainsi que les hommes vivent? la psychanalyste Claude Halmos soutient que la crise économique provoque des ravages psychologiques dans de nombreuses couches de la population. Alors que la situation sociale actuelle engendre des souffrances qui ne sont pas liées aux caractéristiques des personnes ni à leur histoire, mais aux conditions de vie dans lesquelles elles se débattent et qui peuvent venir à bout du psychisme le plus solide. Il faut le dire : il existe une pathologie spécifique issue de la crise, qui se surajoute aux pathologies individuelles et atteint des mécanismes vitaux de l’individu. (.) Les individus sont confrontés à une réalité écrasante, contre laquelle ils ne peuvent rien et dont ils se disent qu’elle n’a aucune chance de changer. (.) La personne se construit sur deux piliers, elle a une double colonne vertébrale psychique, et tout ce qui atteint gravement le social, comme la pauvreté et la remise en question de l’identité avec le chômage, aboutit à une amputation d’une partie d’elle-même. 

Source: www.lexpress.fr

See on Scoop.itHealth & environment

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s