Dix marques de thon en boîte passées au gril

Greenpeace interpelle le consommateur sur la provenance du thon en conserve et sur les méthodes de pêche non durables. L’ONG a profité de la première Conférence africaine sur le thon, qui réunit le gouvernement de Côte d’Ivoire et des représentants de la filière professionnelle les 25 et 26 septembre à Abidjan, pour faire connaître son classement des dix principales marques de conserve à la fois à ces industriels et à leurs clients potentiels. (.)  Sur les 10 premières marques de thon présentes sur les étals français, Greenpeace estime que l’entreprise Phare d’EckMühl est celle qui a les pratiques les plus vertueuses dans la mesure où elle s’approvisionne uniquement en thons pêchés à la canne ou à la ligne de traîne. Seul bémol : son choix d’espèces. Certes, elle n’utilise pas d’albacore de l’Atlantique – la population la plus menacée –, mais elle vend essentiellement de l’albacore de l’océan Indien, qui est actuellement trop prélevé pour pouvoir se reproduire durablement. Système U, qui arrive deuxième position du classement, pioche dans les stocks de thons listao qui se portent mieux. Ces deux marques sont suivies par Carrefour, Auchan, Intermarché, Connétable, Saupiquet, Petit Navire, Casino. « L’approvisionnement des plus grandes marques repose essentiellement sur une pratique de pêche destructrice », utilisant « un dispositif de concentration de pêche »

Source: www.lemonde.fr

See on Scoop.itHealth & environment

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s