Toute première commune française électrifiée grâce aux déchets

Grâce à sa centrale de méthanisation, le Plessis-Gassot sera bientôt alimenté en électricité grâce à la décomposition de ses déchets non recyclables. C’est une première dans l’Hexagone. Le 10 juin dernier, la commune du Plessis-Gassot, située dans le Val-d’Oise (95) en Île-de-France a inauguré une centrale de production d’électricité à partir de biogaz issus de déchets non recyclables et devient ainsi la première commune française entièrement alimentée grâce à la valorisation du biogaz. 

Source: www.bioalaune.com

See on Scoop.itHealth & environment

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s