Un athlète, ça ressemble (aussi) à ça

SANTÉ – Les athlètes en surpoids sont absents des pages des magazines, les livres de fitness sur le sujet sont très rares, et les gros sont généralement abonnés aux rôles d’empotés et de petits marrants au cinéma. Dans la pub, les acteurs qui vantent les mérites des différents produits et services sont quasiment toujours minces. La présence des obèses se limite habituellement au « avant » des pubs pour les régimes ou les centres de fitness. En dépit des diverses études qui démontrent que l’on peut être en forme tout en étant gros, la plupart des gens ne vont pas au-delà de l’image véhiculée par les publicitaire. Résultat : les athlètes qui ne correspondent pas aux « normes » sportives en vigueur doivent s’attendre à toutes sortes de stéréotypes quand ils participent à des courses ou qu’ils s’entraînent en salle.

Source: www.huffingtonpost.fr

See on Scoop.itHealth & environment

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s