Santé : attention aux Rainbow Loom

En analysant la composition de 16 marques vendues à bas prix en dehors des magasins de jouets – sur les marchés par exemple – ils ont détecté des substances chimiques dépassant les limites autorisées. Les phtalates par exemple, peuvent atteindre un taux de 50% sur les produits testés alors que seuls 0,1% sont autorisés

Utilisés pour assouplir le plastique, ces composés se retrouvent dans de nombreux objets du quotidien. Considérés comme perturbateurs endocriniens, ils peuvent notamment entrainer des troubles de la reproduction (stérilité, puberté précoce, etc.). Le problème, c’est que la peau des enfants est plus fine et ils sont donc plus sensibles à tous ces produits chimiques »

 

Source: www.bioaddict.fr

See on Scoop.itHealth & environment

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s