Richard III, vu par ses os et ses dents

Les ossements de Richard III passionnent les Britanniques. Une nouvelle étude, croisée aux données historiques, révèle notamment son goût prononcé pour les banquets.

Source: www.lemonde.fr

"Nous sommes ce que nous mangeons : « Les isotopes d’oxygène augmentent également à la fin de sa vie, et comme nous savons qu’il n’a pas déménagé à cette époque, nous suggérons que ces changements ont pu survenir à la suite d’une hausse de consommation de vin »"

See on Scoop.itHealth & environment

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s